Bonne année 2016

En ces temps troublés, l’homme se trouve confronté avec douleur, en son sein, à la brutalité du terrorisme, de la pollution et à la vision inquiétante des maux à venir qu’il engendre.

pollution-R70%

Le réchauffement climatique, la pollution, l’empoisonnement de la mer, l’épuisement des ressources naturelles (bois, poissons, terres, forêts, énergie fossile, …) sont le résultat de son activité de production et de consommation effrénée.  Il a détruit en un siècle le fruit de millions d’années d’évolution.

De la mondialisation et de  l’information généralisée, l’angoisse se développe dans les populations, que restera t il pour le futur : exodes climatiques, désordres en tous genres, terrorisme, guerre ?

La prise de conscience que la planète est un espace fermé, dont il impossible de s’échapper et dont nous devons assumer la responsabilité  commence à émerger.  Dans quelle planète allons nous vivre, mais surtout que laissera t on à nos enfants comme héritage ?

L’occidental a spolié les terres, les biens, les coutumes des amérindiens.  Ceux ci nous ont pourtant légué en héritage quelques belles paroles, dont ce proverbe rapporté par  de Saint-Exupéry « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants« .  (cité dans « Terre des Hommes).  Lire la suite

Voeux 2010

L’année débute par des voeux, c’est la tradition.

Et depuis des milliers d’années, la joie, le bonheur, la santé, la paix, l’amour sont souhaité à chacun. Le résultat de ces voeux est bien triste. Curieusement, la guerre, la souffrance, la solitude, le malheur, la misère, la pollution n’ont jamais cessé et ne font que s’accroitre sur cette terre.

« Aimer est la seule richesse qui croît avec la prodigalité. Plus on donne et plus il vous reste. » Romain Gary  (Clair de femme, p.130, Folio n°1367)

Alors pour cette nouvelle année, je vous souhaite, non pas beaucoup d’amour, mais d’aimer sans cesse,  sans a-priori, sans retour, sans attente, sans retenue, sans fin, passionnément… !

Bonne année 2010.