Au début était le rire

Avant la parole,  le rire est le propre de l’homme.

*

Ah…  les rires des enfants

comme si au monde

ils offraient des bonbons

(Jacques B. – à la manière d’Issa Kobayashi)

 

* + *

Ah le papillon
volant comme si le monde
n’avait aucun but

(Kobayashi Issa)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s