Haïku de maître Issa

(crédit photo : Marie-Ancolie)

*

monde de rosée

rien qu’un monde de rosée

pourtant et pourtant

(Issa Kobayashi)

* * *

En découvrant cette très belle photo de Marie-Ancolie, j’y ai reconnu le superbe haïku d’Issa, qui s’est aussitôt imposé à moi. Je n ‘ai pu m’empêcher d’en parler…

Ici il y a non seulement  beauté, harmonie, mais comme une porte ouverte vers l’infini, vers une autre dimension. L’image nous invite à regarder autrement, à prêter attention à ce qui est dérisoire, deux perles de rosée sur un écrin, deux perles de la vie… Cette photo nous force le regard. On ne peut reste insensible à tant de beauté.  L’oeil accède directement à ce qu’il néglige régulièrement et  la porte de l’émotion est ouverte, la porte du coeur …   « Et pourtant, et pourtant ».

Alors curieusement le haïku trouve ici toute son explicitation. On dit souvent en communication qu’une image vaut mille mots. Je dirai que le haïku essai de dire la même chose en trois lignes. Ici les mots et l’image sont en accord. Entre la photo et le poème, comme en musique, il y a une harmonique…

“On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux »

(Le petit prince, A. de Saint Exupéry)

Je m’interroge continuellement  sur l’art. Qu’est ce que l’art aujourd’hui ? Je vois la mode, la déco, plaire, le business, tout cela est proche du supermarché. Mais ici, il me semble que l’art trouve son véritable sens, celui d’essayer de résoudre la contradiction que relève St-Ex. Ici la photo rejoint le haïku, et sont deux formes d’expression poétiques qui tentent de forcer le passage,  de faire accéder à l’invisible, d’accéder à l’essentiel, à l’essence du monde phénoménal.

Qu’en pensez vous ?

Publicités

9 réflexions sur “Haïku de maître Issa

  1. Merci pour cette sympathique appréciation, qui vient de si loin et si proche à la fois, de la Belle, … de la très Belle Province.. merveilleusement poétique !!!!
    Revenez souvent, j’apprécie votre visite.

  2. Je réponds tardivement, désolé… Mais ce blog est sans prétention. Et ne peux guider personne, simplement partager un questionnement avec ceux qui se sentent concernés.. Merci pour votre contribution.

  3. Merci pour votre appréciation. J’ai vu et découvert votre blog avec beaucoup de plaisir.
    Voilà un chemin bien partagé… !

  4. Si mes petites gouttes de rosée, génèrent des rivières de diamants. Mon égo va se mettre à briller. Ou du moins, pourrais je le croire.
    Mais le diamant n’émet aucune lumière. Il ne fait que la renvoyer. Plus il est pur et plus il brille, plus il renvoie de lumière. Dans le bouddhisme Tibétain, il y a la voie royale, la voix du diamant… Je regarde avec bonheur la fraîcheur de ces rosées, de cette rivière de diamants.

  5. Oui, je crois que c’est fondamental. L’apport de l’orient, de l’asie nous permet de nous ouvrir à une pensée, à une vision du monde, complètement absente dans l’occident.
    Cela fait plus de 5000 ans que l’Inde s’interroge sur le fonctionnement de notre esprit. Il n’y a aucun équivalent au monde. Freud est un nouveau né à ce égard. Et que dire de nos contemporains ?

  6. La seule contemplation de la structure de l’univers n’aurait jamais du sublir les foudres des appareils religieux.

    L’art a su forcer cet interstice de liberté dans lequel les grands maitres se sont engouffrés pour notre bonheur.

    L’Orient n’ayant pas la même relation au religieux, son apport à la culture universelle peut devenir déterminant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s