Le haïku

« Le haïku est une forme poétique très codifiée d’origine japonaise à forte composante symbolique. C’est un poème extrêmement bref visant à dire l’évanescence des choses.

Encore appelé Haïkaï (son nom d’origine) ce poème comporte traditionnellement 3 vers formant en tout 17 syllabes. Autre règle que doit respecter un haiku : le haïku doit faire référence à la nature ou contenir un mot qui rappelle une des quatre saisons. Un des grands maîtres du haiku fut Matsuo Bashô : Bashō Matsuo (1644-1694)…  » (cercle, club lecture en ligne)

« Le haïku ne se contente pas de décrire les choses, il nécessite le détachement de l’auteur. Il est comme une sorte d’instantané. »  (Wikipedia)

« Qu’est-ce donc que le haïku? C’est un poème sans mots, c’est-à-dire très bref, un tercet d’habituellement 17 (5/7/5) syllabes. Il contient une référence à la nature (kigo), à une réalité non seulement humaine. Sobre, précis, subtil, dense, sans artifice littéraire, il évite les marques habituelles du poétique, telles la rime et la métaphore. Loin du grand souffle lyrique occidental, le haïku peut sembler anodin au premier abord; en fait, il est banal ou sublime, tout se jouant sur la corde raide tendue entre le poète et le lecteur.

Juxtaposition de l’immuable et de l’éphémère. Légèreté humoristique désamorçant tout pathos. Art du détail. Fragment de vie, de souvenir, de rêve. Lire et écrire des haïkus, c’est découvrir une conception autre de la poésie. Par son caractère unique, cette forme poétique permet à la fois la prise de conscience et l’expression de l’ici-maintenant; il ne donne aucun espace à l’abstraction, à l’élaboration des sentiments, à la rêverie. Le haïku est un poème concret, une poésie des sens et non des idées. » (ANDRÉ DUHAIME)

Maîtres japonais de haïku

Période d’Edo (1600-1868)

QUELQUES HAÏKUS :

Vieille mare –
une grenouille plonge
bruit de l’eau
Matsuo Bashô

*

Farce du destin

Dans le casque chante
un grillon

Matsuo Bashô

*  *  *

Je pisse
sur les feuilles mortes
Bruissement
Hôsha (Coyaud)

*


La tempête d’hiver

Envoie les graviers faire sonner
la cloche
Yosa Buson (Coyaud)

* * *


Le voleur
M’a tout emporté, sauf
La lune qui était à ma fenêtre.
Ryokan

Publicités

8 réflexions sur “Le haïku

  1. Merci pour ce commentaire. Ce n’est qu’une modeste contribution à cette forme de poésie. Heureux d’avoir pu contribuer à sa connaissance.

  2. Je trouve excellent le choix de la photo en intro de ce blog.
    On devrait demander aux blogers d’adopter cette présentation, on gagnerait du temps en faisant ses choix.

    Ton papier sur le haïku met les pendules à l’heure dans un domaine où la confusion est totale entre brièveté et concision.

  3. Merci pour ton commentaire. Mais je crois que le Haïku est plus ancien et il de Basho, un des père fondateurs (d’ailleurs je le cite dans le bas de l’article).
    Vieille mare –
    une grenouille plonge
    bruit de l’eau
    Matsuo Bashô)
    Les traductions divergent légèrement sur le choix des mot, (étang ou mare, ploc ou bruit,…).

    Mais tous les Haïkus, anciens ou nouveaux, sont ici bienvenus !!!!

  4. Tu as dû lire « l’élégance du hérisson »de Muriel Barbery ? (sinon, je peux te le passer)

    Au fait, sais-tu que notre 1er président de l’UE Herman Van Rompuy est un féru de Haïkus ? Le Soir en cite 2 de sa main :
    « Dans le vieil étang
    Une grenouille saute
    Un ploc de l’eau »
    et celui-ci en guise de salut des trois pays qui assureront successivement la présidence de l’UE dans les 18 mois à venir :
    « Trois vagues
    Roulent ensemble dans le port
    Le trio est chez lui »
    source Courrier International n° 995

  5. Oui il y a des formes modernes et occidentales bien intéressantes.. J’y viendrais plus tard et si vous avez des liens intéressants, c’est avec plaisir que je les publieraient. Merci pour votre appréciation et commentaire.

  6. la forme de poésie que je préfère (-:
    et il y en a des modernes et occidentales
    sortis du 5/7/5 mais « l’Esprit » est bien là! (-:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s