Entre’voir

Entre voir et voir… Entre voir ce qu’on nous désigne au regard, ce qu’on nous dit de voir, ce qu’on veut voir (ou ne pas voir) et voir ce qui est réellement, justement le plus difficile à percevoir. Le mental est ce terrible gardien du temple de la raison, qui dicte sa loi même sur les regards, sur les perceptions et interdit toute autre interprétation que ce qui est déjà connu, classifié, normalisé.  Heureusement, aujourd’hui j’ai entrevu quelque chose… Un rien d’explicable clairement, parce que la raison n’arrive pas à cataloguer. Que la mémoire, dans son dictionnaire monumental, n’arrive pas à rapprocher d’une autre image. Alors, cela germe tranquillement dans l’esprit jusqu’à ce que l’on réalise « mais oui, bien sûr »…

C’est quelquefois la naissance d’une idée « Eureka ». Entrevoir, c’est souvent voir réellement. Il faut y accorder de l’importance, de l’attention à ce moment fugitif de l’esprit. Ne pas le refuser, ne pas le négliger, mais le laisser être pleinement, ce qu’on peut y voir risque d’être passionnant : le réel qu’on ne voyait pas ou ne voulait pas voir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s